* Les tribulations d'une mère indigne (chiffrée) *


Ce matin,
J'ai hurlé sur mes enfants : 3 fois.
J'ai râlé : 20 fois au moins.
J'ai soufflé très fort : 10 fois.
J'ai fait peur aux mamans de l'école (avec ma tête de fâchée) : 3 fois.
J'ai levé le doigt pour dire attention : 1 fois.
J'ai eu envie de pleurer : 1 fois.
J'ai pensé les laisser là : 1 demie fois.
J'ai regretté : 1 fois immédiatement.
Je maudit la route vers l'école trop longue: 2 fois.
Je me suis demandé ce que j'avais raté dans l'éducation : 1 fois.
J'ai été sereine : 0 fois.

* Oui on va me dire que je me plains sans cesse (et je veux même pas qu'on le fasse pour moi hein),
que j'ai de la chance, j'ai des enfants, et en bonne santé, et que suis
pas dans le pire des cas, et qu'il y a des bons moments (heureusement !)  etc ...OUI C EST VRAI.
MAIS
Je voulais, que , les mamans (si  il y en a) qui, comme moi, bien souvent se sentent
dépassées, parce que ces évènements, ces sentiments se répètent,
ne se sentent pas seule.
La blogo c'est beau, les enfants c'est beau, être mère c'est beau, la vie est belle.
MAIS
Oui on a le droit d'être en colère,
Oui on a le droit de ne pas y arriver correctement (entendre comme la société le  voudrait),
Oui on est parfois indigne
Oui même parfois d'être pas très très heureuse.
Oui parfois être mère c'est dur.
Et oui on a le droit de le dire.

Bien sur il y a de bons moments, évidemment, et heureusement.
Voilà c'est mon blog, mon journal je pense et je dis voilà.
Allez pause café :) *





47 commentaires

  1. oui,tu as le droit de ne pas être toujours au top ,moi aussi ,je me suis fâchée ce matin ,et c'est tous les matins la meme rengaine !c'est dur d’être mère et pas si simple qu'on voudrait nous le faire croire ,c'est loin d’être l'extase!je te comprends tellement , cela m'arrive si souvent de crier et de le regretter par la suite mais ,je me dit que demain est un autre jour et qu'il sera différent !

    RépondreSupprimer
  2. C'est normal d'avoir besoin de souffler de temps en temps Hélène. Et nos enfants sont loin d'être toujours des anges. L'essentiel est de s'interroger, comme tu le fais : pourquoi je suis en colère ? est-ce que j'ai raté quelque chose (ce qui n'est pas certain!) ? que faire ? Je te souhaite bon courage et .... une bonne pause café !

    RépondreSupprimer
  3. Si tu savais comme ça me soulage de lire cela ;)...Non, tu n'es pas la seule!

    RépondreSupprimer
  4. oh ne t'inquiète pas Hélène , je crois que toutes les mamans passent par là ! moi aussi je m'énerve , certains jours sont terribles , tu te dis que tu les laisserai bien ;-) mais bon çà passe et ils sont quand même adorables ! dur dur d'être maman à plein temps !
    et puis tu dis ce que tu veux sur ton blog , c'est ton espace de paroles , d'expression ! de mon côté je m'exprime peu sur ma vie de maman et mes enfants , mais c'est mon choix et celui de mon homme ! j'adore coudre et partager un peu ce que j'ai fait , c'est ma petite bulle d'oxygène , peu de temps pour moi pour faire autre chose , je cours un peu ... et toi , tu as des moments sans diego ?
    il n'empêche que tout n'est pas toujours rose !
    moi aussi je fais peur aux mamans certains matins avec mes cernes et ma mine fâchée , tu m'as fait rire , je me suis bien reconnue !!

    je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
  5. on est toutes pareilles ; moi aussi, combien d'écarts de langage, voire de gestes j'ai regretté dans l'épuisement... mais il ne faut pas(trop) s'en vouloir, c'est noyé dans le reste de la vie, si les enfants sont aimés et respectés (et je suis sûre que c'est le cas)
    Le maitre-mot, je crois, c'est épuisement : quelle société anxiogène, quand même...
    Peut être que quand ton petit ira à l'école (je ne crois pas que ce soit le cas, non ?), tu souffleras un peu.

    RépondreSupprimer
  6. eh oui, je crois que ce que tu décris c'est juste être parent!
    j'ai du mal à croire que chez certains tout est lisse!!!!

    RépondreSupprimer
  7. On est tout simplement humain.
    Oui je me fâche tout les jours,oui je crie tout les jours,oui je suis complètement en milles morceaux à chaque fois,oui ca m'arrive de pleurer car je m'en veux de n'être pas assez forte dans ces moments la,de ne pas savoir gérer ma colère,je m'en veux de ne pas savoir me dire que ce n'est pas si grave.Si tu me voyais une vraie furie par moment,après je suis nase sans force.
    Moi aussi j'ai envie de les laisser avec leur papa et de partir toute seule ,me retrouver seule de temps en temps.(Je le fais).Voilà maintenant je me sens mieux.
    Plein de bises

    RépondreSupprimer
  8. Lectrice discrète, je sors de l'ombre pour dire un mot : merci !!
    Merci de me rappeler que je ne suis pas la seule à parfois hurler sur ma fille et culpabiliser juste aussitôt, que je ne suis pas la seule à avoir un enfant mi-ange et mi-démon (démon entier) et surtout que je ne suis pas la seule à ne pas toujours trouver le rôle de maman foooormidaaaable !
    Courage à toi, on va y arriver !

    RépondreSupprimer
  9. Autre lectrice discrète, je voulais te dire que je te comprend..... (trop long à développer... et que le principal dans tout ça c'est qu'ils sachent qu'on les aime, parce qu'on sait aussi le leur dire et leur montrer.

    RépondreSupprimer
  10. j'aurais pu écrire tes mots... la maison les enfants, et le reste , mon rêve : partir 1 semaine sans eux où même rester 1 semaine sans eux ! Etre seule , mon rêve ! Jamais plus de 24 h sans eux, et quand Mamie les prend c'est 1 voire 2 exceptionnellement mais pas plus de 24heures... Tjrs un sur les bras, dans les jambes !!! Oui c'est dur, et je dis souvent vivement qu'ils soient tous autonomes ( on me regarde avec des gros yeux...) !!! Et Oui heureusement qu'il y a de bons moments pour estomper les mauvais !!! Merci à toi pour ces mots.

    RépondreSupprimer
  11. Mais e,core heureux qu'on ait le droit (le devoir?!!) de se plaindre!! c'est exutoire et sain!
    Ettre mère c'est vraiment merveilleux mais bon sang vraiment ingrat aussi....il faudrait déployer des trésors de patience pour être parfaite et encore....
    j'ai bien sûr des moments de doute, de grande tristesse,de dépassement, mais je relativise...c'est contrebalancé par l'amour (entre autre) et même si la culpabilité rôde parfois...je n'ai pas l'impression d 'être Cruella!
    alors tu vois...on est toutes humaines..et bonnes mères! ;-))

    RépondreSupprimer
  12. Merci. Je me sens un peu moins énervée/coupable/seule/perdue!

    RépondreSupprimer
  13. tu n'set absolument pas une mère indigne juste une mère qui éduque ses enfants.

    je craque souvent aussi et hurle comme une folle quelques fois mais me sent pas coupable pour autant.

    tchao

    ludivinediot@yahoo.fr

    RépondreSupprimer
  14. Je suis avec toi ma poulette!
    Ma puce est terrible, elle ne s'arrête jamais!! c'est bêtises sur bêtises!! et pas des petites bêtises.
    Elle enchaine, quand je range ou nettoie une bêtise tu peux être sure qu'elle en prépare une autre au même moment.
    Je suis épuisée, énervée et exaspérée, pire parfois je le fais payer à mon mari quand il rentre.
    Etre maman c'est dur, on grandit en même temps qu'eux.
    Parfois j'abandonne mari et enfants et je vais me défouler avec des copines, on sort,on se fait un hammam, enfin je sors de chez moi pour m'oxygéner, essaie faire ça plus souvent si tu peux.
    Courage!

    RépondreSupprimer
  15. tu me fais marrer... on dirait moi juste avant les vacances... je crois que j'ai effrayé quelques profs et parents à l'école de mes loustiques tellement j'étais en colère!! bah c'est la vie... j'espère que ça arrive à tout le monde... non on est pas des mères indignes... on n'est pas mièvres et puis c'est tout!

    RépondreSupprimer
  16. Tu veux que je te raconte la guerre des nerfs avec 2 ados ? ... lol ! .... haut les coeurs Bichette et bon WE :))

    RépondreSupprimer
  17. ils ne sont pas parfaits et nous non plus, comme la vie quoi !...sympa votre petit message, ça fait du bien de râler aussi des fois

    RépondreSupprimer
  18. oh lalala c'est tellemnt vrai ce que tu dis! moi qui pensais être la seule à hurler sur mes enfants, à souffler des tas de fois par jour... c'est pas facile tous les jours d'être mère!!j'ai les mêmes symptomes que toi!! allez courage les mères vainqueront!! lol!!!
    bises

    RépondreSupprimer
  19. Et bien je suis bien d'accord avec toi, combien de fois nous énervons-nous en le regrettant après, combien de fois on cri alors que ça ne sert à rien, et combien de fois on se dit que ce n'est pas possible que ce soit aussi difficile!
    Mais combien de fois fondons-nous sous les bisous, les rires et les câlins, combien de fois sommes-nous admiratives et en extase devant ces petits êtres qui progressent en toute insouciance... C'est la vie, il y a des hauts, des bas, de biens et des moins biens. Sans ça qu'est-ce que l'on s'ennuierait!
    Le principal est d'en avoir conscience et de savoir relever la tête et passer à autre chose, aux bonnes choses! Courage et profites bien!

    RépondreSupprimer
  20. Je viens souvent par chez toi et j'aime beaucoup ton blog car tout simple, tout vrai. En lisant ton billet de ce soir, j'ai vraiment ressenti ce qui tu décris et j'ai souri, car souvent on sourit après coup, non ? Mes 2 ainés sont rapprochés (comme les tiens) et aujourd'hui ils ont 10 et 9 ans et je t'assure que c'est du bonheur (même si je te rassure,j'ai encore souvent les cheveux debout sur la tête), on a même une petite dernière car je commençais à m'ennuyer... Tout ça pour dire que ça n'est jamais facile mais que les choses évoluent

    RépondreSupprimer
  21. merci... comme il me fait plaisir ce billet et comme je me sens comprise et moins seule... j'ai 4 garçons de 8 ans a 20 mois et souvent (tous les jours en fait) je hurle, je crie, je rale, je souffle, je pleure ... et je me dis que je suis la pire des mères... culpabilité quand tu nous tiens...

    RépondreSupprimer
  22. oh ça fait du bien!!
    merci...
    A très bientôt sur la toile...

    RépondreSupprimer
  23. Ma mère m'a toujours dit:"le plus beau mais aussi le plus dur métier du monde c'est d'être parent!"
    Alors je crois que c'est chez tout le monde pareil... il y a des moments de pur bonheur et des moments où l'on se sent mal et cela se ressent sur notre manière de leur parler ou de s'en occuper... c'est humain, le pays des bisounours n'existe pas.
    On a du te le dire plus d'une fois, mais la seule vraie manière de réduire ces moments de fatigue et de "je pète les plombs" c'est de prendre du recul de temps en temps, prendre du temps pour soi... ça marche vraiment tu peux me croire!
    allez, courage....

    RépondreSupprimer
  24. Je trouve ça bien...et très sain, que les langues se délient enfin sur le sujet...sujet si tabou il y a encore quelques années. Ehhh non, la maternité ce n'est pas QUE rose, ce n'est pas TOUJOURS super épanouissant, on a beau aimer nos enfants plus que tout, parfois on a envie de jeter l'éponge. Et c'est très important de pouvoir le dire...ça évite de le faire! Et c'est un bon exutoire que de jeter ces pensées sur papier...ou sur le clavier! Alors OUI OUI OUI, tu as le droit de te plaindre! ;-)
    Bon courage...et haut les coeurs!

    RépondreSupprimer
  25. Comme je te comprend pourtant je n'en n'est qu'un mais parfois en betises il en vaut plusieurs dizaines demande a Marie K comme elle a pu me voir m'enervé sur mon fiston mm si elle ne l'a pas toujours comprise mais se qu'elle ne sait pas s'est que ses jours la je suis a bout a bout de tout et pourtant je suis la parce que il a beau m'epuisé m'enerver il est egalement se que je chéri le plus au monde se que j'aime le plus se dont je suis la plus fiere il est mon fils alors oui oui mille ois je te comprend!!!

    RépondreSupprimer
  26. C'est on ne peut plus vrai. Les blogs nous en metent souvent plein les yeux avec de superbes photos pleines de sérénité mais la vie de maman c'est aussi autre chose, des choses moins drôles parfois... En tout cas, votre blog est très sympa!

    RépondreSupprimer
  27. On est toutes pareilles je pense et moi j'ai une voix qui porte en plus alors tout le monde a toujours l'impression que je HURLE en permanence sur les enfants sauf eux heureusement qui ont l'habitude!
    Le plus dur c'est de les gérer en meme temps que la fatigue car c'est ça la vraie plaie des mamans...

    RépondreSupprimer
  28. on a toute ressentie ça au moins une fois quand on est maman ;). Mes enfants sont ce que j'aime le plus et pourtant ils sont aussi les personnes qui me mettent le plus souvent en colère. Et comme vous, j'ai souvent la culpabilité qui va avec ce ras-le-bol ...
    Je vous souhaite bon courage et vous n'êtes pas seule ;)

    RépondreSupprimer
  29. bah tu sais ce que j'en pense...cette ambivalence de sentiments entre le fait d'avoir la plus belle chose au monde et la chose la plus difficile à gérer...nous grandissons avec eux mais dieu que c'est difficile!!! et ils sont tellement fort, qu'ils se glissent dans les failles, et les failles bah quand on est fatiguée et que l'on doute de nous, il y en a plein!!! allez haut les coeur avec tous ces supers messages on voit bien que nous sommes toutes dans le même bateau!!!
    je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  30. toujours bon de voir que l'on est pas seule a ne pas toujours tout contrôler!
    bises
    dgedge

    RépondreSupprimer
  31. Non tu n'es pas la seule a penser ça! Etre maman c géniale c sur mais ce qui est encore plus sûre c que c dur et épuisant. Celles qui disent qu'elles sont heureuses et sereines 365jours sur 365 doivent avoir le nez qui pousse. On adore nos enfants mais on est humaine et parfais on en peu plus. C normal. Bon courageEt bon cafe. Moi mon chocolat chaud m'attend!! Bises

    RépondreSupprimer
  32. On ne se connais pas personelemennt mais oui tu as certenement entendu parlé de moi a cause des langues de vipere qu'on a pu plus ou moin frequenté. Si un jour l'occasion et l'envie te vien on poura se rencontré et peut etre meme pouvoir se dire a quel poin etre la mere d'un enfant dit turbulant c pa eviden. si tu a un doute sur qui je suis parle en avec marika coud...A plus tard bises

    RépondreSupprimer
  33. @ Un grand merci à toutes pour ces mots qui me rassurent, ce soutien.
    Malheureusement je ne peux vous répondre individuellement, mais le coeur y est. Vraiment.

    RépondreSupprimer
  34. Il y a pas si longtemps, je suis partie travailler triste,à bout, des larmes coulaient sur mes joues...je m'en veux et j'ose très peu en parler. Je crois aussi que certains enfants sont plus difficiles...peut-être, je ne sais pas

    RépondreSupprimer
  35. Merci ça fait du bien de lire des mots qui nous correspondent sans avoir à les écrire soi même... un peu ras le bol des blogs où tout va toujours bien. On emmène les enfants au musée, se ballader sans raconter que cela tourne facilement au cauchemard et après on hésite longtemps avant de récommencer The Experience... Merci encore... (à lire Mère épuisée et La fatigue émotionnelle et physique des mères)

    RépondreSupprimer
  36. Holala, tu as de la chance moi je cries bien plus....et je le regrette à chaque fois, c'est horrible. Dieu sait si mes pauses café sont nombreuses.
    carry on.
    Valérie

    RépondreSupprimer
  37. la perfection n'existe pas: réaction tout à fait légitime...on est pas des extraterrestres!

    RépondreSupprimer
  38. MLG (mlginies@yahoo.fr)9 janvier 2012 à 00:04

    On est a priori toutes dans le même bateau...

    RépondreSupprimer
  39. j'aurais pu ecrire le même message que toi,parfois tout cela est désespérant!!!!jamais je n'aurais imaginé qu'être maman était aussi fatiguant!
    mais il faut rester positive!!!!

    bises!

    RépondreSupprimer
  40. Tu sais, je n'en ai plus qu'une, mon petit bonhomme s'est éteint récemment, et, en vrai, j'arrive encore à râler sur la seule qui me reste... Pourtant plein de fois je me dis qu'elle devrait être le soleil de ma vie ;-) Elle l'est, c'est vrai, ça n'empêche pas d'être fatiguée/énervée/dépassée. Des bises, maman dragon ;-)

    RépondreSupprimer
  41. oh comme je te comprends!et meme que ça fait du bien de l'entendre dans la bouche d'autre maman!moi pour souffler je les mets à la cantine le jeudi...et apres je culpabilise!cherchez l'erreur!enfin je crois qu'on est toutes un peu pareilles...

    RépondreSupprimer
  42. :-)
    je crois que c'est le métier le plus difficile au monde...
    pas de formation, pas de vacances, pas de we, pas de primes, pas de félicitations mais parfois des blames (de la sociétés, des autres, etc.)...
    je le prends avc toi ce café :-)

    RépondreSupprimer
  43. tiens si j'avais lu ce petit mot hier, cela m'aurait fait du bien.... OUf c'est la vie d'une mère.

    RépondreSupprimer
  44. merci pour ce billet, comme il est rassurant moi qui ait du mal avec mon ainée (bientôt 4 ans) qui est souvent en opposition voir limite insolente...bref oui tout n'est pas rose et parfois je me fâche très fort et je m'en veux mais quand je lis ce que tu as écris et toutes les réactions que ça engendre je me dis ouf et je me sens moins seule :))

    RépondreSupprimer
  45. tout pareil que les com' précédents. Je ressemble souvent à cette mère hystérqiue, à bout qui n'arrive pas à gérer. Je suis vite débordée, énervée. Je crie, je perds patience, je culpabilise.

    A voir les réactions des unes et des autres, c'est très rassurant de constater que nous sommes toutes dans le même bateau.

    Mais quand nos bestioles ont décidé d'écouter, d'être sages, d'êtres calmes : quel bonheur c'est ...

    En tout cas, merci pour ce post que j'aurais pu écrire ce matin, hier soir, ce week-end ...

    RépondreSupprimer

Je peux vous répondre dans les commentaires, pour suivre n'oubliez pas de cliquer sur "s'abonner aux e-mails" !
Sinon vous pouvez aussi m'écrire ici :
unpetitvillage@gmail.com
merci beaucoup ;)