*





1h30 que les petits sont en classe.

Première fois que je suis seule a la maison et
surtout avec la perspective que ça va être comme
ça  4 matinées par semaine, et plus après.

Oh je ne vais pas me plaindre.
Il faut juste que je m'y habitue.

J'ai crié si longtemps que je voulais
de la liberté.

La maison est cependant, bien vide ...
un peu comme ce post...
si silencieuse...

Et  en ce moment, là tout de suite,  c'est a toi papa que je pense
Si tu m'entends, quelque part en haut,
je vais arrêter maintenant de me demander,
et si tu étais là?
Et est ce que tu serais fier?

Je vais avancer, apprendre à savoir qui je suis
sans mes enfants, sans me demander si tu es fier.

Je m'excuse de ce post un peu perso, mais c'est mon ressenti,
de maman,
de femme,
mes doutes , mes sentiments j'ai  aussi besoin de les écrire.


 

18 commentaires

  1. allez ma cop's, tu vas vite t'habituer tu verras...et puis tu as des projets pour toi maintenant et c'est essentiel...
    je te bises bien fort

    RépondreSupprimer
  2. C'est juste très beau ce que vous avez écrit... Courage. Lucie

    RépondreSupprimer
  3. MLGIGI (mlginies@yahoo.fr)4 septembre 2012 à 02:25

    La maternité nous renvoie à nos origines, il n'y a pas à culpabiliser, je trouve ça plutôt sain, et une bonne maman est une maman heureuse alors si tu as besoin de ne pas avoir tes enfants pour mieux les retrouver, moi je trouve ça bien et j'allais même dire normal, bonne journée et belle nouvelle liberté !

    RépondreSupprimer
  4. C'est "marrant" .... j'ai pensé à mes parents aussi en ce matin de rentrée !

    RépondreSupprimer
  5. je t'ai écrit un petit message ec matin mais il n'a pas été publié... je te disais qu'il fallait du temps pour se trouver en tant que femme, quand on a été presqu'exclusivement maman... mais que ces instants que pour nous sont doux! et ne t'excuse pas, ton billet est très joli !

    RépondreSupprimer
  6. il est très touchant ton post
    aujourd'hui... moi aussi j'ai perdu mon père très jeune... fais-toi confiance, aies confiance en tes enfants et même si ça prend du temps, tu verras la vie est belle,sois heureuse avant tout c'est ce qu'il voudrait certainement pour toi;bonne continuation et bonne rentrée

    RépondreSupprimer
  7. Ma maman est "partie" il y a maintenant deux ans et jai aussi pensé à elle en amenant Léo a l ecole pr la 1ere fois ce matin... il est fier de toi, j en suis sure... ce n est pas evident de penser qu a soi mais tues pleine de ressources!!! Je t embrasse, G.

    RépondreSupprimer
  8. ...mais fait avec plaisir de lire tes premiers sentiments du jour*
    Bientôt le rythme sera là et tu ne pensera certainement plus comme aujourd'hui...
    Plein d'étoiles*

    RépondreSupprimer
  9. tres joli billet...
    comme j'aime tes jolies photos...

    RépondreSupprimer
  10. un très beau billet et très touchant !! oh cette nappe j'adore...

    RépondreSupprimer
  11. Tu as raison d'écrire ces mots.
    Moi je suis de l'autre côté de la classe : je suis celle qui a les petits bouts qui font leurs premiers pas vers l'aventure... celle qui vit la journée avec eux = la maîtres des petits.

    RépondreSupprimer
  12. Tout changement entraîne un déséquilibre, il faut un peu de temps pour rétablir tout ça. Fais toi confiance je suis sûre que les ressources sont en toi, tu nous le montres à chaque post.
    Je suis sûre qu'avec tous ces messages, ça va beaucoup mieux...
    Courage !

    RépondreSupprimer
  13. Moi je dis : vive la rentrée et les mamans qui enfin on un peu de temps pour elles !
    Mes enfants, je les aime à la maison et je les aime à l'école, je t'assure !
    Et tu sais j'ai attendu que mon père ait 80 ans pour entendre (presque) qu'il était fier de moi. Le tien aussi, il l'est, forcément. Ses yeux le disaient déjà sur la jolie photo.

    RépondreSupprimer
  14. tes enfants sont visiblement tes portraits crachés d'après cette photo (si c'est bien toi ds les bras de ton papa)!!
    c'est bien aussi les posts plus perso, je trouve que ça se perd sur la blogo et c'est bien dommage...

    RépondreSupprimer
  15. ces 4 matinées te paraitront vite trop courtes ;)

    RépondreSupprimer
  16. je comprends ce vide comme tu dis....on veut un peu de temps à nous(celui qui nous manque quand on s'occupe des enfants....et pourtant leur absence est parfois très pesante....ma "grande"ayant commencé la petite section....je me suis retrouvé ce matin avec mon"bébé" et la maison semblait si vide!!!!!!.....des bises

    RépondreSupprimer
  17. Maman est là mais très malade alors ton post me parle. Je viens de devenir mère pour la seconde fois et j'ai peur de perdre la mienne. Tout se bouscule. Je me demande souvent comment on fait quand on perd un parent...
    Pleins de pensées pour toi.

    RépondreSupprimer
  18. plein d'étoiles **** pour toi et ton papa :-) Il doit être super fier! oui!
    Des biz et prends le temps de faire ton chemin! tu es sur la bonne voie :-) des biz!

    RépondreSupprimer

Je peux vous répondre dans les commentaires, pour suivre n'oubliez pas de cliquer sur "s'abonner aux e-mails" !
Sinon vous pouvez aussi m'écrire ici :
unpetitvillage@gmail.com
merci beaucoup ;)